Aujourd'hui je vais vous parler d'un ami (que je vais appeler RYAN pour ne pas lui poser de problème) et que j'ai connu grâce à ce blog et qui est devenu pizzaiolo en suivant mes conseils, mais voilà il se retrouve aujourd'hui devant un problème, dont vous pouvez vous aussi être confronté demain.

j'aurais voulu lui donner la solution directement, mais je me suis dis que c'était peut-être l'occasion de vous en faire profiter également.

Votre mission si vous le voulez bien est de sauver le pizzaiolo RYAN.

je vais vous parler du cas RYAN dans un instant.

Mais avant tout permettez moi de répondre à quelques questions.

 


 

Les questions que vous vous posez le plus sur le métier de pizzaiolo :

 

1°) Faut-il une formation pour devenir pizzaiolo?

2°) Quel investissement choisir?

3°) comment s'installer? où et à quel moment?

4°) quel type de matériel choisir, un four à gaz, un four électrique ou au bois?

5°) Est-il préférable de démarrer dans un camion ou dans un local?

 

et plein d'autres questions du même genre,

 

Je voudrais vous rassurer sur un point :

Toutes ces questions sont légitimes, j'en parle largement sur ce blog, et ce n'est pas parce-que vous n'avez pas les réponses aujourd'hui que vous ne pourrez jamais démarrer votre affaire, c'est faux!
D'ailleurs je ne pourrais jamais répondre à toutes ces questions dans l'ordre, car il y a un facteur essentiel à savoir :

  •  Chacun de nos choix va avoir un impact sur le choix suivant
  • Par exemple… le choix d'un local plutôt que d'un camion va avoir un impact sur celui du matériel,
  • Le choix de s'installer dans un village plutôt que dans une grande ville, va avoir un impact sur les investissements, qui ne seront pas du tout les mêmes, vous comprenez?

 

Prenez les questions à l'envers et  demandez-vous par exemple :

1) Est-ce que je préfère travailler seul ou à deux ?

2) A la campagne ou en ville ?

3) Est-ce que je veux viser grand tout de suite ou bien commencer petit ?

4) Quel est ma marge de manœuvre ? aurais-je un emploi en parallèle ou bien est-ce que je vais commencer directement sur mes fonds propres sans matelas de sécurité ?

5) Est-ce que je suis capable de me former rapidement, ou bien me faut-il passer par une école, des stages, des postes à essaie etc ?

 

Une fois que vous aurez fait le tour de ces questions existentielles, vous pourrez choisir votre stratégie.

 

L'utilité d'une formation en ligne :

Je voudrais réagir également sur le fait que certaines personnes se posent encore des questions sur l'utilité et l'efficacité d'une formation en ligne ?
Voici ma réponse :

Lorsque vous regardez sur Youtube une vidéo sur "comment faire une pizza?",

Vous pouvez tout de suite l'appliquer chez vous.

Cela ne fera pas de vous un bon pizzaiolo pour autant.

Vous n'allez pas ouvrir une pizzéria le lendemain? (quoique j'en connais qui l'ont fait, mais je me reconnais dans ces personnes et je connais aussi les tartes qu'on se prend au démarrage, et c'est ce que je voudrais vous éviter).

 

Retenez simplement ceci :

Pour moi... (et je ne suis pas le seul à le penser, regardez le témoignage d'un de mes élèves - Franck),
savoir fabriquer une pizza, constitue seulement 20% de ce que vous devez savoir faire,

Tout le reste du contenu de ma formation porte essentiellement sur:

  • l'aspect gestion de l'ensemble,
  • gestion des clients,
  • gestion du management, du fait de savoir tenir sur le long terme et de démarrer efficacement sans perdre de client…etc

Je vous en parlerai plus en détail bientôt;

 

Comment aider Ryan, peut aussi vous aider :

 

Mon ami RYAN  a fait une carrière d'artiste peintre, a voyagé pas mal à l'étranger en faisant des expositions et a posé ses valises un peu partout, et du jour au lendemain, au delà de ses 40 ans, il décide de suivre une formation de boulanger.
Mais voila, stage après stage, il ne décroche aucun job, il fera quelques années comme cela en allant de petit boulot en petit boulot avec son diplôme de boulanger en poche.

 

Il tombe alors sur mon blog et se prend de passion pour la pizza, là dessus il prend contact avec moi.

Et dès le premier mail, j'ai lu la passion et la motivation qu'il dégageait,
j'ai accepté un rendez-vous téléphonique un soir, et on a tellement parlé que ma femme se demandait si je n'avais pas une maitresse 🙂
Sur mes conseils, RYAN réussi a décrocher un poste d'apprenti -pizzaiolo puis un poste de pizzaiolo (depuis 6 semaines).
Il fait des horaires pas possibles et arrive à sortir le même nombre de pizza que moi, c'est-à-dire, 4 à 5 pizzas toutes les 10 à 12 min si il y a beaucoup de demande.

Le fameux problème qui se pose à RYAN, c'est qu'il n'est pas totalement autonome, son patron ne veut pas lui laisser seul au fourneau, sauf si il réussi à sortir 40 pizza de l'heure!

C'est à ce moment que j'ai sauté au plafond et que j'ai voulu venir au secours de notre ami.

D'accord, si il s'agit d'une grosse enseigne, le patron est dans la mesure de lui demander un tel effort, mais après renseignement, il s'agit en fait d'un restaurant de 60 couverts.

RYAN me demande alors si son rythme est lent? est-ce que c'est lui le problème.

J'ai été tellement touché par son humilité, un gars qui a plus de 45 ans , artiste à la base, diplôme de boulanger en poche, et aujourd'hui pizzaiolo... se pose encore des questions qui sont susceptibles de lui faire perdre toute sa confiance et remettre en cause son expérience.
Il me demande alors si il a toute l'expérience nécessaire pour ouvrir sa pizzéria et si il devrait faire le choix du camion.

C'est là que me tourne vers vous cher auditeur :
Que feriez-vous à sa place?

Avec une expérience tel que la sienne, accepteriez-vous de continuer au poste de pizzaiolo en sachant que vous pouvez en faire plus? ou bien vous lanceriez-vous à l'aventure?

Quel conseil donneriez-vous à RYAN?

Laissez vos commentaires ci-dessous et vous participerez à aider RYAN à faire un choix avisé.

 

 

Pour des conseils personnalisés cliquez ici.

Conseil Personnalisé 2