La solution du camion pizza est très attrayante car elle possède un bon nombre d’avantages par rapport à un local fixe, surtout lorsque l’on se lance dans l’activité de pizzaïolo.

La possibilité de choisir plusieurs emplacements, le contact différent avec le client et surtout l’investissement bien moins important en font des critères particulièrement décisifs.

Cependant vous vous en doutez, démarrer avec un camion pizza, qu’il soit d’occasion ou non n’est pas exempt de nombreux paramètres particuliers à prendre en compte.

Ainsi nous allons nous intéresser plus particulièrement dans cet article à la législation spécifique du camion pizza, aux obligations que vous aurez si vous choisissez de démarrer de cette façon, et également aux pré-requis indispensables à vérifier lors de l’achat d’un camion pizza d’occasion ou non.

Démarrer avec un camion pizza (occasion), quelles précautions prendre ?

Généralités sur le camion pizza et le commerce ambulant

camion-pizza-occasion

Le camion pizza relève de la législation du commerce ambulant. A ce titre il convient de se soumettre à un certain nombre de contraintes :

Tout d’abord, vous devez faire la démarche de vous rendre à la préfecture ou sous-préfecture de votre région, ce qui vous permettra d’obtenir une autorisation provisoire en attendant de recevoir votre carte professionnelle.

Bien entendu, vous devez également vous inscrire au registre du commerce.

Comme tout activité de bouche ou alimentaire, vous devez également obtenir l’agrément des services d’hygiène. Il est délivré une fois que le respect des normes d’hygiène et de salubrité est constaté par les dits services.

 

De plus, si vous souhaitez proposer des boissons, vous devez également vous renseigner auprès du service des douanes. Une licence est nécessaire pour vendre des boissons. Plusieurs « niveaux » de licence existent en fonction des boissons que vous souhaitez proposer.

 

Autorisations de stationnements

Enfin, vous devrez demander des autorisations de stationnement aux mairies des communes dans lesquelles vous souhaitez exercer votre activité. Certaines mairies sont très sollicitées et n’ont que peu de places disponibles. Dans ce cas, vous pouvez être mis en liste d’attente, ou n’avoir l’emplacement que de manière sporadique chaque semaine.

Il est également possible d’exercer sur un emplacement privé, comme un supermarché par exemple. Une autorisation écrite du propriétaire reste néanmoins indispensable.

Les emplacements peuvent être suivant les cas gratuits ou bien payants, en fonction de la commune, ou encore de la zone sollicitée.

 

Dans le cadre d’emplacements pour une activité temporaire  ou saisonnière (comme des festivals, des concerts ou encore manifestation culturelle diverse), le stationnement est généralement payant. Il contribue ainsi à générer des recettes pour la commune.

S’il s’agit d’un emplacement régulier sur un marché, là encore le stationnement est généralement payant et les places sont souvent très recherchées, car situées en zone d’influence, et donc théoriquement rentables.

camion-pizza-occasion

Pour mettre toutes les chances de votre côté, l’idéal est de chercher un emplacement situé près d’une voie de passage important où le flot de circulation est relativement important. Vous êtes ainsi largement plus susceptibles d’attirer à vous les clients potentiels.

Attention cependant à ce que ces emplacements ne soient pas situés trop près d’un concurrent qui risquerait à la fois de mal prendre votre implantation, mais également de vous faire de l’ombre s’il a déjà une clientèle établie.

Un emplacement au bord d’une voie de circulation relativement importante dans une commune dénuée de service tel que vous le proposez est véritablement le meilleur emplacement possible et probablement celui sur lequel vous allez faire le plus de ventes.

 

Voici toutes les obligations auxquelles vous devez vous soumettre. Cependant, votre camion doit lui aussi répondre en lui-même à plusieurs obligations.

C’est ce que nous allons voir maintenant.

 

Achat : comment bien choisir son camion pizza (occasion ou non) et quelles sont les obligations ?

Lors de l’achat de votre camion, vous avez le choix entre deux solutions bien distinctes, l’achat neuf ou celui d’occasion.

A priori pour un achat neuf, vous ne devriez pas trop rencontrer de problème, prenez néanmoins le temps de jeter un œil sur les critères à prendre en compte lors d’un achat de camion pizza en occasion.

 

L’achat d’occasion :

L’achat d’occasion est très présent dans le monde du commerce ambulant car il y a un turn-over assez important. Beaucoup de nouveaux arrivants, alors qu’un bon nombre de ceux qui ont réussi à mettre de côté une certaine somme en tant que pizzaiolos ambulants décident ensuite de s’implanter en fixe et de revendre leur camion.

Acheter d’occasion est de plus un excellent moyen de réduire votre investissement de départ.

 

Cependant vous devez faire preuve d’un minimum d’attention pour prendre votre décision en toute sécurité. Car de très nombreux camions pizza circulent sans répondre aux normes administratives.

Il faut impérativement que la carte grise comporte la mention « VASP Magasin » ou alors si le véhicule est plus ancien « VTSU », ces mentions correspondent aux véhicules adaptés pour le commerce ambulant.

Demandez également le dossier DRIRE (le service des mines) pour vérifier l’homologation de ce véhicule (les camions ambulants retapés en tant que camions pizza sont légions, comportent bien la mention VASP Magasin mais ne sont pas homologués !).

camion-pizza-occasion2

Dans le cas d’un camion à four à gaz, les bouteilles doivent être « à l’extérieur » du camion et non dans la cabine. Demandez aussi le certificat NFS 56200.

Je vous invite fortement à ne pas choisir un camion qui ne répond pas à ces normes...

Rappelez-vous qu’en cas de soucis, c’est vous qui serez responsable et non le vendeur ! Donc soyez sur de vous et de vos obligations lors de l’achat.

Si votre camion n’est pas aux normes, l’assureur ne vous couvrira pas en cas de pépin et cela peut avoir des conséquences désastreuses !

 

Vous devez donc bien prendre soin de vérifier ces points lors de l’achat de votre camion. N’hésitez à être encore plus vigilant lors de l’achat d’un camion pizza d’occasion et à plutôt vérifier les bonnes informations que la carte grise que de croire aveuglément le vendeur.

J’espère que ce point de législation sur le camion ambulant vous aidera dans vos démarches.

 

Vous avez des questions sur le camion pizza d’occasion ou le commerce ambulant ?
Posez-les moi dans les commentaires ci dessous!

Pour des conseils personnalisés cliquez ici.

Conseil Personnalisé 2

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous avez aimé cet article, cliquez ci-dessous pour recevoir mes conseils par email et découvrir mes astuces et idées dans ce domaine :